Pour bien comprendre le Portugal/Investir ou travailler avec le Portugal!

 

Pra--a-sem---caros-copie-1.jpg

 

 

 

(Investir ou travailler avec ce pays) 

    

 

 

 

2010 !

Pour bien comprendre le Portugal

(Investir ou travailler avec ce pays) 

    

1)Histoire récente:

 

Le Portugal est un des plus vieux pays de l’Europe.

Il a une longue histoire, sa culture et sa langue

(le portugais est parlé sur tous les continents), dans

tous les pays qui furent ces anciennes colonies

portugaises !.

Réunis dans un objectif commun autour de la

lusophonie, la langue est un moyen de communication

entre eux, mais aussi face aux autres pays du monde !

 

Comme vous le savez, le Portugal a nagé dans une

politique dictatoriale (avec Salazar), et ce n’est qu’en

1974 (avec la Révolution des œillets) qu’il a pu avancer,

s’ouvrir et, aller vers un processus de modernisation !

 

C’est ainsi que le Portugal a initié une reconnaissance

«  un peu timide » de son peuple migrant à l’étranger,

alors que Salazar l’avait discrètement mise à l’écart de

sa population !

Cette reconnaissance s’est faite tout d’abord par le

déplacement d’éléments des Forces Armées dans les

pays de résidence des migrants, ensuite par l’ouverture

de cours de langue portugaise adressés à leurs enfants,

afin de leur permettre des meilleures conditions

d’insertion dans le pays d’origine lors des vacances ou

d’un retour définitif.

 

Puis, il a incité l’associativité des migrants (même si

son objectif n’était autre que de sauvegarder « l’esprit

national », avec la constitution de groupes folkloriques,

la création d’équipes de foot portugaises etc..

 

D’une certaine manière les cours de portugais ont aidé

les familles à se reconstituer, en se rencontrant par des

actions culturelles ou historiques, avec leur passé !

 

Le Portugal peu à peu a pu stabiliser ses gouvernements

(flottants après la révolution) et, peu à peu à réussi à

avancer vers une politique plus sûre, une économie plus

active et a commencé a reconnaître la politique sociale !

 

C’est ainsi qu’en 1986 il adhère à l’Europe, qui lui permis

l’obtention de fonds pour se développer. Mais, ce qui va

surprendre est que le Portugal –pays de migrations

constants vers d’autres pays- va accueillir des migrants

chez lui. Déjà il avait reçu le flux de portugais « dits

colons » revenant de ses anciennes colonies, auxquels

se sont ajoutés des européens et des brésiliens ; puis

beaucoup d’africains (venus des ex-colonies : Angola,

Mozambique …), qu’allaient servir dans les emplois

de bas niveau dans les banlieues des grandes villes !

 

Portugal chercha une place réelle pour s’asseoir dans

cette Europe ne cessant de bouger. Il s’empressa tout

d’abord à aider l’installation d’entreprises étrangères

au Portugal (les Français ayant une place privilégiée,

peut-être du fait des liens France-Portugal autour de

l’immigration portugaise en France).

 

2) Les yeux clignotants du Portugal pour appeler

 les Entreprises étrangères chez lui !

 

C’est ainsi que des grands groupes industriels français

s’installèrent au Portugal (par exemple Rhône-Poulenc,

Carrefour, Arcelor, Télécom, Bouygues…et beaucoup

d’autres !

 

Mais, si le Portugal intéressait les entreprises françaises,

ce n’était pas seulement pour le Portugal car, en s’installant

dans le pays de Camões, cela faciliterait aisément leur

entrée future dans le monde portugais des anciennes

colonies !

 

N’oublions pas la mobilisation des entreprises françaises

pour s’installer au Brésil puis, en Angola, Mozambique…

Vous pourrez le constater par vous-même, depuis quelques

années déjà le Brésil est présent en France dans les Salons

Internationaux-je pense en particulier à celui du textile où

il a de nombreux stands. C’est ainsi que plusieurs groupes

français ont axé leurs achats sur ce pays (Printemps, Galeries

Lafayette..).

 

Dans ce cadre Rhône-Alpes a vu certaines entreprises

s’implanter  au Portugal, Brésil…, mais il a créée des

implantations par le biais de participations dans les

entreprises nationales dans ces pays et enfin, il a ouvert

des agences commerciales !

 

Dans cette histoire, si les entreprises françaises ont bien

traversé les frontières, les entrepreneurs portugais n’ont pas

été volontaires pour s’y installer en France.

Les raisons ?!

Difficile à dire. Peut-être leur petite taille ; ou bien la crainte

de ne pas réussir à s’insérer en France !

 

D’ailleurs, la plupart des entreprises portugaises installées

en France sont issues du monde migrant, elles sont de petite

taille, et il s’agit soit d’un commerce, soit d’une TPE !

 

Il faudra dire peut-être qu’une nouvelle génération de

portugais, jeunes et actifs, pourront changer la donne,

dans le futur!

 

Contrairement aux portugais, il y a beaucoup d’expatriés

au Portugal. Depuis la dernière décennie, des groupes –tels

la Fnac ou Castorama… ont envahi les villes portugaises.

 

Ce qu’il me reste à dire est ceci :

Les Chambres du Commerce et de l’Industrie Françaises,

travaillent avec les pays de langue portugaise. Il y a des

Chambres du Commerce communes à la France et à ces

Pays( CCI internationales). Elles possèdent des acteurs

compétents, mais les prix de leurs prestations ne sont pas

toujours légers !

 

Ces Chambres Commerce Françaises ou Lusophones,

manquent parfois d’ouverture avec les acteurs externes

(je parle de consultants) qui connaissent le terrain et

possèdent le outils pour pouvoir répondre crèdiblement !

 

Les Chambres des Métiers de même !

 

Quant aux Consulats portugais, ils ne courent pas le

risque de s’y aventurer car, ils ne connaissent pas les

problèmes. L’Ambassade elle, est plus à même d’entrer

dans une démarche d’aide mais, elle ira déléguer à

d’autres structures parallèles, comme l’ICEP, qui veut

aider les implantations au Portugal!

 

Là où, les portugais savent encore faire, c’est en ce qui

concerne le Tourisme. Au delà de leur réactivité des

portugais au travail, il s’est vraiment investi dans

l’intérêt de sa survie !

 

Donc, si vous avez besoin ou envie de travailler avec

le Portugal, commencez déjà à mieux connaître ce que

je viens de décrire. Puis, peu à peu, après avoir décrit

votre projet, pour étudier les possibilités de l’évaluer

et de le mettre en place, lisez les prochaines fiches que

s’insèrerais sur ce Blog.

 

Rosario Duarte da Costa

Copyright

03/05/2010

 

 

 

 

Quant aux Consulats portugais, ils ne courent pas le

risque de s’y aventurer car, ils ne connaissent pas les

problèmes. L’Ambassade elle, est plus à même d’entrer

dans une démarche d’aide mais, elle ira déléguer à

d’autres structures parallèles, comme l’ICEP, qui veut

aider les implantations au Portugal!

 

Là où, les portugais savent encore faire, c’est en ce qui

concerne le Tourisme. Au delà de leur réactivité des

portugais au travail, il s’est vraiment investi dans

l’intérêt de sa survie !

 

Donc, si vous avez besoin ou envie de travailler avec

le Portugal, commencez déjà à mieux connaître ce que

je viens de décrire. Puis, peu à peu, après avoir décrit

votre projet, pour étudier les possibilités de l’évaluer

et de le mettre en place, lisez les prochaines fiches que

s’insèrerais sur ce Blog.

Rosario Duarte da Costa

Copyright

03/05/2010