IX) Contai-me histórias…La Libye de Kadhafi et l'Europe!

 

IX) Contai-me histórias…

La Libye de Kadhafi

 

Et voilà que les Bourses Européennes commencent à remonter.

Comme la vieille horloge de mon enfance. Le sourire commence

à approcher la Bourse Parisienne, avec le pétrole de la Libye à

vue. Oui, car Kadhafi est isolé et se cache dans sa maison de vie

en pierre. Les combattants avancent, lentement mais sûrement.

Ils ont déjà muté la Place Verte (la belle aimée de Kadhafi) en

Place des Martyres…à Tripoli, - comme au Portugal lors de la Révolution du 25 Avril, le Pont Salazar est devenu Pont du 25

Avril !

Ses trois fils furent arrêtes, un d’eux ce soir à fuit de sa geôle,

et l’on cherche le père, sans savoir où il est.

La France bouge pour recevoir la commission des insurgés dès

la semaine prochaine. Elle leur doit bien cela après avoir reçu

le dictateur en grande pompe, à l’Elysée.

Le Président américain lui aussi, parle ce soir de la situation

qui se déroule dans le théâtre public libyen.

C’est étonnant. Depuis des années tout le monde tentait

assurer des bons rapports avec le dictateur. Le pétrole coulait

à flôts. Maintenant, c’est un autre chapitre de l’histoire. Il

faudra nouer de nouvelles relations. Mais, tout le monde sait,

que l’Italie a et aura, des relations particulières avec le Pays et

le peuple. Alors, il faudra veiller à ce que la guerre des

pouvoirs ne détériore pas les relations des uns et des autres.

D’autant plus, que la société est encore ancrée sur des groupes

répartis dans les différentes régions, avec leurs chefs qui ont

toujours beaucoup de pouvoir sur la terre de leurs ancêtres.

Que, la Libye devienne une Terre d’accueil, un Pays

démocratique, au service de tous ceux qui ont vécu que des désagréments sous le régime de leur général !

Rosario Duarte da Costa

Copyright

22/08/2011