Dire quoi? Les Bateaux: Français, Espagnols et Portugais...

 

 

 

Dire quoi?

 

Le Bateau Français:

 

Fim de tarde

 

Auteur: GEMERSON H DIASwww.olhares.com

 

 

 

Que Pétain est mort depuis longtemps et, qu'il faudrait se souvenir de l'Appel à la résistance en Juin 1940, par le Général de Gaulle!

La France est un pays de résistants!

 

 

C'est le choque: Il y a eu un désastre dans le département du Var,

qui a fait des morts et laissé habillés de désespoir tous les sinistrés!

 

 

Qu'il est dit par les moyens audiovisuels et journalistiques que la

France n'arrivera pas à l'équilibre avant 2020?!

 

Que d'ici là, nous allons tous payer alors que la France constitue des

réserves en période déficitaire?

 

 

Les syndicats tentent de rencontrer de nouveaux moyens de force,

pour démonter les décisions prises par le gouvernement. Il y aurait

déjà une grève de prévue jeudi prochain!

 

 

Le Bateau Espagnol:

 

O barquinho

 

 

 

Les Banques Espagnoles  auraient emprunté beaucoup d'argent

auprès de Banque Europeénne alors qu'un grève générale se

répare pour Septembre?!

 

Les espagnols ne sont pas fières de leur premier ministre ni de leur

gouvernement!

 

 

Le  Bateau Portugais:

 

Um barquinho...

 

Auteur: Marco Ribeiro www.olhares.com

 

Il s'en va de port en port en cabotant ici et là. Il y a eu de grandes

festivités en France ( auxquelles je ne vais jamais) parce que je ne

suis pas invitée. Voyez-vous, durant des années les différents

Consuls du Portugal à Lyon, m'adressaient des invitations diverses

mais, depuis quelque temps je suis exclue.  C'est peut-être du fait

que j'appelle les choses par leur nom et, je n'hésite pas à poser

des questions (même lors d'une visite de Président de la République).

 

 

Maintenant ils aiment tous "la diaspora" portugaise, ses sous,

ses brevets, même mon Alentejo qui est venu récement à

Lyon sans que je sois invitée. Quelle honte!!

 

 

Monsieur le nouveau Consul du Portugal Général de Lyon (que je

n'ai pas eu l'occasion de connaître, a certainament tout le temps

pris avec la Fédération des Associations des portugais en France,

le petit club d'entrepreneurs qui est constitué par des PMI et

quelques associations et, ne prête pas attention au reste (comme

les indépendants qui ne font pas affaire commun avec tous)!

 

C'est normal, au Portugal le linge sale se lave en famille. On ne sait

rien tant qu'un membre n'a pas explosé!

 

 

Avec quand même tout le respect que j'ai pour des fonctionnaires

qui travaillent encore, ayant laissé leur vie collée sur les bureaux

de l'administration et que, n'ont pas forcément gagné leur retraite!

 

Alors, qu'il s'agisse de culture, de négoce, de clubs, je suis oubliée

comme un torchon. C'est peut-être pour cela que je m'en sorts très

bien!

 

Rosario Duarte da Costa

Copyright

17/06/2010