Rêves et désespoirs ! De Camões a Salazar, e de Abril à Troika!) Robert Kagan

Publié le par Rosario Duarte da Costa

image: Fnac

 

 

Rêves et désespoirs !

 

Ce qui a de meilleur dans l’âme humaine, est de croire à ses rêves…

Sera?!

Il me vient à l’idée des temps morts depuis longtemps, où le

souffrance humaine ne pouvait se calmer, que parce qu’il y avait

des rêves !

Je pense en particulier à ce que j’ai vécu comme enfant, dans un joli Pays de soleil, avec un bleu du ciel merveilleux se couchant sur le

plus belles plages. Un Pays géré par Salazar, avec une police d’état

qui ne cessait de poursuivre les gens, d’arrêter tous ceux qui n’étaient pas leurs alliés.

Et, il me revient à l’idée des gens affamés que j’ai rencontrés au cour

de mes chemins…

Mais, avec le poids de tant de souffrance, ce fut l’espoir qui les faisait

vivre et, me permettait aussi de voir la lumière au bout du tunnel : la Liberté !

 

Ces temps là paraissent vieux, lointains. Oui !

J’ai quitté Lisboa, le 25 Avril est né en 74, le peuple criait sa joie !!!

 

Alors le Portugal a pris le chemin de la liberté, a osé décoloniser ses possessions africaines, a intégré l’Europe et, les portugais ont avancé vers une vie modélisée sur un système commun à l’Europe. Bravo !!!

Par «bonheur », les grands groupes industriels  français et étrangers investissaient en force dans la terre de Camões, tout y allait pour le

mieux tant que la crise ne fut pas esquissée !

Mais, dès son arrivée, l’Europe et la Troika iront effacer le rêve d’un

peuple tout entier et, avec un gouvernement agenouille aux pieds de

la Troika, le peuple commence à voir fuir tous les rêves qu’il portait

en lui !

 

Il me vient à l’idée le livre  de Robert Kagan :

« Le retour de l’Histoire et la fin des rêves »

« The Return of History and the End of Dreams »

publié en 2008 en France aux éditions «Plon ».

L’auteur nous montre bien le retour de l’Histoire du passé, et pose des

questions sur le monde à venir.

Rosario Duarte da Costa

Copyright

09/01/2013

 



Commenter cet article