Qui t’a dit ami, qui te l’a dit…

Publié le par Rosario Duarte da Costa

Grida l'anima

Auteure des photos sur cette page vanessa"olhares.com

Linda e breve 

 

Bonjour, mes lecteurs et amis.

Je vous ai dit, en ce moment j'ai peu de disponibilité. Je profite

de mon fils, et je lui consacre 99% de mon temps.

Mais je reviendrais bientôt.

A l'heure où nos sociétés sont de plus en plus enfermées en elles mêmes, et que la solidarité n'est pas toujours présente près de nous,

je vous dédie ce poème que j'avais déjà publogué ici.

Avec mon amitie, à la France, au Portugal et à rous ceux qui me partagent dans le monde!

 

 

Qui t’a dit ami, qui te l’a dit…

 

Qui t’a dit ami, qui te l’a dit…

 

Que les mots envolent nos mémoires

Nos langues et nos villes.

Ces images dessinées par le temps

Qui se sont diluées dans l’espace,

Comme des empires d’un passé lointain.

Puis se sont dissipées

- sur des quais brumeux,-

Comme des fleurs du silence.

 

Qui t’a dit ami, qui te l’a dit…

 

Les mots sont comme des pétales de roses

Qui visitent et parfument la conscience

Avec des tendresses de mélancolie.

On ne sait pas pourquoi,

Ils sont la mémoire de l’Humanité.

Comme la légende de la Reine morte

Dans le tombeau de Montherlant,

Que la nuit, depuis longtemps

A rendu mythique…

 

Sais-tu ami, le sais tu…

Que les mots sont le cri du silence,

L’éruption d’un volcan souterrain

Qu’un Dieu aurait posé

Sur l’imagination  et l’œuvre du poète ?

Quand le cri du vent

En équilibre sur un soleil

Eclate en sanglots

Sur la misère des hommes…

( Rosario 2002) –(over-blog)

Rosario Duarte da Costa

Copyright

20/07/2012

 

S2
 

Commenter cet article