Nuit enchantée...de Steven Millhauser

Publié le par Rosario Duarte da Costa

Steven Millhauser

Photo: Babelio

Nuit enchantée...

 

 

C’est déjà loin, je sais…

Mais, j’avais acheté le livre de Steven Millhauser intitulé :

Nuit enchantée.

Il fut édité en France par Albin Michel en 2002.

Et, un soir je suis entrée dans la nuit chaude du roman, comme

si j’étais entrée sans une nuit disparue de ma vie, avec des

souvenirs d’enfance de poupées et de greniers.

Une nuit enchantée (comme il nous arrive parfois), entre les

paysages et les souvenirs de lieux, de sons, de gens, d’objets…

Et, tout s’habille d’ombres et/ou de lumières…

Oui…

Avec la vie qui se promène en nous –avec ses symboles-, juste

à côté de la mort.

Une nuit habillée de voix, de rencontres, de nostalgie. Et, de

caresses!

Rosario Duarte da Costa

Copyright

10/01/2013

 

 

Fiche: Babelio.com

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 03/08/1943

Biographie :

Steven Millhauser (né le 3 août 1943) est un romancier et nouvelliste américain. Il a remporté le Prix Pulitzer en 1997 avec Martin Dressler ou le Roman d’un rêveur américain.

Il a grandi dans le Connecticut à l'est de New York et fit ses études à l'Université Columbia et à l'Université Brown où il commença un doctorat.

Il publie La Vie trop brève d’Edwin Mullhouse en 1972, un roman sur un écrivain précoce dont la vie se termine à 11 ans, et remporte le prix Médicis étranger en 1975. La critique l'acclame et il publie en 1977 son second roman, Portrait d'un romantique.
Il publie en 1986 sa première collection de nouvelles La Galerie des jeux, où l'enfance est un thême récurrent. Ses histoires traitent souvent des thêmes de fantasy mi-merveilleux, mi-fantastique à la manière de Franz Kafka, Thomas Mann, Vladimir Nabokov, Edgar Poe ou encore Italo Calvino. Son écriture est à la frontière entre rêve et réalité, entre l'enfance et le monde adulte, le monde de l'imagination s'opposant à la banalité. Il publie également Le Royaume de Morphée en 1986.
Millhauser continue d'écrire et publie : Le Musée Barnum, 1990, dont l'une des nouvelles, Eisenheim l'illusionniste, servira d'inspiration à Neil Burger pour son film L'Illusionniste, sorti en 2006 avec Edward Norton, Petits royaumes, 1993 The Knife-Thrower and Other Stories, non traduit.
Le succès inattendu de Martin Dressler ou le Roman d’un rêveur américain attire l'attention sur Steven Millhauser. Il publie des novellas, Nuit enchantée en 1999 et Le Roi dans l'arbre en 2003. Une collection de nouvelles, appelée Dangerous Laughter : Thirteen Stories a été publié en 2008.
Son œuvre a été traduite en français par Marc Chénetier, Françoise Cartano et Didier Coste.
Steven Milhhauser vit aujourd'hui à Saratoga Springs (New York) et enseigne au Skidmore College.

Publié dans Dialogues

Commenter cet article