Matin/Manhã (Poema da manhã!)

Publié le par Rosario Duarte da Costa

 

st

Auteur des photos sur cette page: António Lousada"olhares.com

st

Matin

Manhã

 

tous les matins copient les  précédents,

un lever quasiment à la même heure - chaque jour ;

et la cafetière est en marche –même si elle n’a pas de pieds ;

com a cabeça carregada de sonhos, t’ouvres les persiennes et,

regardes la clarté, ou la froideur du jour,  comme si, tu craignais

un mauvais tour. alors, tu penses et repenses à tout...

ah! voilà un glaçon pour déglacer ton visage, et le café chaud

dans la vieille tasse blanche. et, t’allumes la cigarette,

comme si tu voulais te donner de l’importance…

(moldada na forma globalizada, abres e fechas a luz),

la télé allumée, et le smart en marche, tu scrutes le monde

(par peur, ou par conviction), - sans perdre une seconde.

puis, comme chaque jour, t’ointes de crèmes et de fond de teint,

et décoras le visage, - comme toujours- à ton image.

 

tous les matins copient les  précédents,

apenas te falta fazer como Pessoa, abrir a janela e ver o Tejo.

e fazendo toilettes, habillages, coiffures, prends le sac à main,

remplit de trésors, tu t’en vas caboter entre tous les ports :

le travail, les loisirs, les voyages... comme si tu voulais

t’accrocher à tous les étages : du ciel, de la terre, de la mer,

par peur que ton dieu - un jour-, te met en enfer !

 

ô, c’est dans cette redondance, que ta vie - chaque jour-, danse !

Rosario Duarte da Costa

Copyright

04/09/2012

st

Publié dans Les doigts du jour!

Commenter cet article