Manuel Alegre, dans tous ses états!

Publié le par Rosario Duarte da Costa

 

Manuel Alegre

 

Oui. J’en ai déjà parlé de lui. De l’Université de Coimbra

et, des années 80.

Manuel Alegre est bien plus qu’un poète. Il est un homme

politique, député, défenseur du socialisme et, conférencier.

Il fut même candidat à la Présidence de la République

Portugaise !

 

Ce combattant contre le fascisme, résistant, soldat en Afrique,

fut contraint de s’exiler à Argel et à Paris, pour fuir le

gouvernement de Salazar.

 

Ce fut seulement quand Mário Soares (son ami) a réintégré le

Portugal qu’il  a décidé son retour afin d’aider le Portugal

à avancer, après quarante ans de fascisme et, la jeune révolution.

J’ai un de ses livres édité en France : (un chant pour la liberté )

«O canto e as armas »,

Le chant et les armes puis,

“A trova do vento que passa” 

 La chanson du temps qui passe !

Beaucoup de ses poèmes furent chantés par des grandes voix

du Portugal.

Et, comme poète il admire les poètes : les anciens- comme

Dante ou Camões, ou récents comme Torga, Sophia de Mello

Breyner Andersen, mais aussi Rilke, Lorca ou Pessoa…

Avec le regard tourné vers l’horizon maritime, il continua son

ascension terrestre politique, sans pour autant oublier la mer, les mots et la Poésie !

En 1999 il reçu le Prix Pessoa.

Après s’être détourné du champ politique, il se consacra

entièrement à l’écriture.

Rosario Duarte da Costa

Copyright

11/03/2013

 

Commenter cet article