Le Penseur de Rodin!

Publié le par Rosario Duarte da Costa

Image illustrative de l'article Le Penseur

image:wikipedia.org

Le Penseur de Rodin

 

Le Penseur de Rodin en très mauvais état, est actuellement en «traitement », pour que nous puissions le revoir au Musée.

Quoi que l’on dise j’apprécie beaucoup ce sculpteur Français qui,

a su et pu nous offrir une grande palette de ses œuvres.

Des bustes de femmes, le Père Eymard (qui démontre une crise religieuse), l’Homme au nez cassé, L’age d’airain ,  Balzac, l’Homme qui marche, St Jean-Baptiste, l’Adam, l’Ombre , l’Eve…

Sans oublier bien sûr les œuvres guidées par Dante et « l’Enfer »,

Le Penseur, les Trois ombres, l’Enfant prodigue, le Fugit Amour,

a Cariatide à la pierre, Paolo et Francesca la Femme accroupie,

l’Ugolin, et le Baiser.

J’aime particulièrement d’autres de ses sculptures comme : le Secret,

Orphée, Iris éveillant la Nymphe, la Jeune Mère, Flora…

Ceci n’est qu’un petit aperçu de l’œuvre du sculpteur, et on peut

le visiter au Musée Rodin.

Mais en ce moment le Penseur est en congé maladie. Il est soigneusement traité pour que nous puissions le voir et le

toucher à volonté, dans toute sa splendeur !

Rosario Duarte da Costa

Copyright

28/03/2012

 

www.wikipedia.org

L[modifier]

Tout d'abord appelée Le Poète, cette pièce fait partie d'une commande du musée des Arts décoratifs de Paris qui voulait créer un portail monumental basé sur La Divine Comédie de Dante. Chacune des statues de cette pièce représentait l'un des personnages principaux du poème épique. Le Penseur devait au départ représenter Dante devant les portes de l'Enfer, méditant sur son poème. L'homme sculpté est nu car Rodin voulait que sa figure héroïque à la Michel-Ange représente aussi bien la réflexion que la poésie.

Rodin a réalisé le modelage original en plâtre de 71,5 cm de haut vers 1880, celui-ci a été exposé pour la première fois à Copenhague en 1888.

Le premier moulage en bronze est achevé en 1902, mais n'est présenté au public qu'en 1904. Devenu la propriété de la ville de Paris grâce à une campagne de dons organisée par des admirateurs de Rodin, il est placé devant le Panthéon en 1914, avant d'être transporté en 1922 à l'hôtel Biron, transformé en musée Rodin.

 

 

 

 

Publié dans Dialogues

Commenter cet article