La France en rose!

Publié le par Rosario Duarte da Costa

Le Point.fr - Publié le 16/05/2012 à 19:49 - Modifié le 16/05/2012 à 22:10

Voici la liste des 34 ministres - dont 17 femmes - nommés mercredi soir par François Hollande.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault comporte 34 ministre dont 17 femmes.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault comporte 34 ministre dont 17 femmes. © Lionel Bonaventure / AFP

 

La France en rose!

Oui, la France est rose....

Je sais. Il y a eu beaucoup d'abstention.

Mais, je sais aussi que les Français sont las de fausses promesses.

Et qu'ils savent que la crise n'épargnera pas la France.

 

Jusqu'à ce jour, le gouvernement précedent n'avait pas arrête

de préviligier ses amis. Et, d'écraser les français.

Alors, mal pour mal, mieux vaut essayer une autre politique. Avec

d'autres acteurs. Des gens motivés.

La presse parle beaucoup du fait que la Président François Hollande

ait obtenu tous les pouvoirs: Présidence, Gouvernement, Régions et

maintenant l'Assemblée de la République.

Mais, c'est cela l'objectif: Pouvoir Agir...

Pour répondre à la crise en France et en Europe.

Sans pouvoirs, le gouvernement serait condamné par les

autres partis.

Cependant, il faudrait qu'il n'y ait pas d'abus. Car cela

pourrait leur coûter très cher!

 

 

Rosario Duarte da Costa

Copyright

18/06/2012

 

Le Point.fr - Publié le 17/06/2012 à 15:22 - Modifié le 18/06/2012 à 09:16

Le Point.fr vous propose une soirée spéciale avec tous les résultats, les réactions et les analyses sur l'élection des députés.

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault au Zénith de Paris le 13 juin.

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault

 au Zénith de Paris le 13 juin. © Mehdi Fedouach / AFP

 

0 h 41. La nouvelle Assemblée nationale (résultats définitifs) voit le rapport de force s'inverser par rapport à la précédente législature.

Le PS et ses alliés proches (divers gauche, radicaux) obtiennent la majorité absolue avec 314 sièges. Le Front de gauche (10 sièges) est en dessous du seuil nécessaire pour former un groupe parlementaire, seuil fixé à 15 députés. Europe Écologie-Les Verts obtient 17 sièges. Le MoDem, 2 sièges. La droite parlementaire (UMP, divers droite, Parti radical valoisien) obtient 215 sièges. Le Front national refait son apparition à l'Assemblée en remportant 2 sièges.


23 h 26. Europe Écologie-Les Verts dispose des 15 députés nécessaires pour former un groupe à l'Assemblée nationale, le premier de l'histoire du mouvement écologiste. Selon un décompte réalisé par l'AFP, 15 députés qui rejoindront un futur groupe EELV ont été officiellement déclarés élus : Brigitte Allain (Dordogne), Isabelle Attard (Calvados), Christophe Cavard (Gard), Paul Molac (Morbihan, régionaliste), Barbara Pompili (Somme), Danielle Auroi (Puy-de-Dôme), Éric Alauzet (Doubs), François-Michel Lambert (Bouches-du-Rhône), Véronique Massonneau (Vienne), Michèle Bonneton (Isère), Jean-Louis Roumégas (Hérault), François de Rugy (Loire-Atlantique), Eva Sas (Essonne) et Laurence Abeille (Val-de-Marne). Noël Mamère (Gironde) avait été réélu dès le premier tour.

23 heures. Copé et Fillon ont donné chacun leur vision de l'opposition. L'UMP se retrouve pour la première fois dans l'opposition depuis sa création en 2002. Et cette défaite est la plus lourde de la droite depuis 1981. Dimanche soir, chacun des candidats officieux à la présidence de l'UMP a livré sa vision de l'opposition. L'ancien Premier ministre appelle à mettre en place une opposition "digne mais vigilante". Xavier Betrand, son allié dans la bataille pour la direction de l'UMP, appelle à "trouver le ton juste" et à "ne pas être inutilement agressif". Son meilleur ennemi Jean-François Copé appréciera... Un peu plus tard dans la soirée, le secrétaire général de l'UMP émet la volonté que l'opposition soit "responsable mais déterminée". La guerre des chefs ne fait que commencer...

Publié dans Dialogues

Commenter cet article