Crise : Dîtes ce que vos voulez, mais moi...

Publié le par Rosario Duarte da Costa

anoitecer na lagoa

Auteure: des Photos sur cette page barosa reis"olhares.com

a gota de agua..guincho.. 

Crise : Dîtes ce que vos voulez, mais moi...

«Les raisins de la colère » de John Steinbeck

 

On ne cesse de parler de la crise… C’est vrai qu’elle est là et,

qu’elle nous ronge ongles et peau.

 

On lui  a donné tous les noms et, je ne les redirais pas car, je l’ai

déjà dit mainte fois…

Notre continent qui pensait être à la pointe du savoir, du

savoir-faire et du vouloir le faire, il ne l’est pas ou, ne l’est plus,

ne sachant même pas s’il sera capable de relever les défis de la croissance !

 

Cela est triste et m’attriste !

Je pense alors à mes temps d’étudiante, où j’ai appris les crises mondiales : politiques, économiques, sociales ou autres.

Je pense par exemple à celle de 1929 qui fut déclenchée aux USA,

qui se propagea au niveau mondial, avec toutes les conséquences

que nous savons.

Ça me revient d’avoir lu l’œuvre de John Steinbeck lors de ma

jeunesse et, dans «Les raisins de la colère » il racontât la vie

des fermiers d’alors chassés par la crise.

Cette crise s’aggrava élargissant le nombre de chômeurs (malgré

les décisions du Président Hoover), et il a fallu attendre le New

Deal en 1933-1934, puis un suivant,  pour relancer l’économie.

 

Mais en Europe ça traîne…

L’Europe tantôt molle, tantôt autoritaire n’arrive pas à trouver

des moyens d’entente pour résoudre la crise où elle s’emmêle. L’Allemagne de Madame Merkel (la dame de fer), n’en fait qu’à

sa tête.

La France du Sarkomerkolisme n’a pas hésité à jouer du même

piano mais, certains pays préféreraient de l’accordéon.

 

Encore ce duo, n’a pas hésité à aider la Troika lorsqu’ elle

s’adressait aux Pays en difficulté comme : l’Irlande, la Grèce,

l’Espagne et le Portugal, en prônant « serrez vos ceintures », au

lieu de les aider à travailler et à produire.

 

Aujourd’hui la Grèce au-delà de la crise économique, de la dette…

est en crise politique et risque même de sortir de la zone euro.

 

Alors aujourd’hui, cette crise est dans une impasse, l’Europe est

dans l’impasse et, le seul espoir est que le nouveau Président de

la République en France François Hollande, élu il y a à peine

quelques jours et officialisé le 15 Mai, puisse apporter une autre

vision des choses et réussir à faire modifier le Pacte signé par l’Allemagne et la France.

Et, il faudra qu'il s'arme de cape et épée pour affronter Mme

Merkel, qui est depuis deux jours en état de décomposition

morale.

Et il nous faudrait que les Français  votent en lui, afin de lui

assurer confiance et appui. Car, la droite Française, le guette!

Rosario Duarte da Costa

Copyright

08/05/2012

 

a chegada dos galeiroes.suecia.
a chegada dos gansos .suecia.

Publié dans Dialogues

Commenter cet article